Close

23 janvier 2019

Les bonnes résolutions 2019 se prennent en février !

Bonnes résolutions pour un management performant

Les neurosciences expliquent notre capacité de volonté limitée à l’origine des résolutions 2019 déjà laissées de côté. En entreprise comme à la maison des solutions existent.

Nous ne sommes pas encore arrivés à la fin du mois de janvier que vous avez déjà renoncé à vos bonnes résolutions pour l’année 2019 ! Vous vouliez faire plus d’exercice physique, réduire votre stress, être plus disponible pour sa famille ou encore vous dégager du temps pour vous lancer dans un nouveau projet, toutes ces bonnes intentions ont été ruinées en moins de 15 jours !

Pourtant, vos intentions sont reliées à de vraies bonnes idées qui vous permettraient de vivre mieux et plus longtemps.

2 bonnes nouvelles pour commencer l’année

1re bonne nouvelle : vous venez d’échouer comme 88 % de la population (Étude de Robert Wiseman, psychologue britannique, 2007). Si vous êtes dans les 12 % qui ont réussi à tenir ses résolutions jusque-là, félicitations ! Dans tous les cas, lisez l’article jusqu’au bout…

2de bonne nouvelle : les neurosciences expliquent désormais pourquoi nous sommes tant à échouer : notre capacité de volonté est limitée ! Notre volonté qui fait principalement travailler notre cortex préfrontal n’est pas un puits sans fond, bien au contraire : cette zone du cerveau est aussi sollicitée pour l’attention, la mémoire à court terme et la résolution des problèmes.

Par exemple, lorsque la journée a été mentalement chargée, nous résistons difficilement aux petits plaisirs, chocolat et autres sucreries en tête. Si nous justifions a posteriori ce comportement par une récompense (« je l’ai bien mérité »), il s’agit en fait d’un « épuisement » de notre stock de volonté.

Que ce soit dans la sphère privée ou dans le milieu du management en entreprise, lorsque nous sommes préoccupés, lorsque nous devons mémoriser de nombreuses informations ou encore lorsque nous devons prendre de nombreuses décisions, l’ensemble constitue une charge mentale qui affaiblit notre volonté, qualité indispensable dans le changement. Cela a été démontré dans de nombreuses expériences scientifiques.

Si le passage à la nouvelle année n’a pas été de tout repos, le jour de la rentrée de janvier est pour ainsi dire le pire jour de l’année pour changer, sans oublier les premières semaines de remise en marche de l’entreprise et des services. Mieux vaut prendre ses bonnes résolutions en février pour un management performant.

3 stratégies pour réussir vos projets

3ème bonne nouvelle : des stratégies existent pour augmenter nos chances de réussir :

La première stratégie est de ne pas attendre la nouvelle année pour prendre des résolutions, mais plutôt de les étaler dans le temps, une par une. Trouver une résolution à votre portée. Mieux vaut adopter la stratégie des petits pas que le grand saut. Sachez célébrer chaque réussite, même minime. « Un marathon commence toujours par un premier pas ».

Une seconde stratégie consiste à « aider » notre volonté en construisant un contexte favorable. Un ami publie sur Facebook ses performances de jogging, encouragez-le. Présentez vos objectifs à vos proches. Ou encore, inscrivez-vous à un cours collectif ou individuel. Affichez vos performances sur la porte de la cuisine ou du bureau, ou des photos de votre projet sur la glace de votre salle de bains (une photo de l’Himalaya si c’est la montagne que vous voulez gravir).

Finalement, la persévérance et la patience payent. Certains arrêtent de fumer au bout de 10 tentatives. D’autres passent leur bac à 80 ans. Et j’ai moi-même commencé la compétition de danse sportive à 35 ans.

Il n’est jamais trop tard pour faire quelque chose d’intelligent.

One Comment on “Les bonnes résolutions 2019 se prennent en février !

Dominique Chidaine
23 janvier 2019 chez 4:46

Article très pertinent et rendant les neurosciences accessibles.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Inscription à la newsletter Insphere

Vous êtes inscrit à la newsletter avec succès

Il y a eu une erreur, merci de réessayer

Insphere utilise les information contenues dans ce formulaire pour vous proposer ses offres et actualités.